Compte-rendu – Emploi des cadres 2018 et perspectives d’évolution

Les débats ont encore été très appréciés ce 14 mars au CCT ! Nous remercions, une nouvelle fois, Christophe LENZI de l’APEC pour la qualité de son étude et la gentillesse dont il a fait part de nous fournir les résultats téléchargeables Présentation APEC et Antoine MORGAUT, CEO de Robert Walters et Président de Syntec Conseil en Recrutement pour le partage particulièrement enrichissant de sa vision de notre métier aujourd’hui et des perspectives pour demain.
Même si nous ne pouvons pas retranscrire la totalité des échanges, il nous paraissait important de vous transmettre 3 chiffres intéressants et 1 « idée forte«  issue de la soirée !
DES INTENTIONS D’EMBAUCHES AU PLUS HAUT NIVEAU
1- Comme vous le verrez dans le document de l’APEC, les chiffres de l’emploi cadres en 2018 devaient être exceptionnels avec 248.000 à 271.000 intentions d’embauche (médiane à 259.500 recrutements !)
2- Toutes les régions ont de belles perspectives ce qui laisse augurer une très belle année pour nos cabinets !
3- La « Guerre des Talents » va s’installer durablement ! Les prospectives concernant le volume des intentions d’embauche en 2020 sont de… 276.000 !!
L’OBLIGATION DE MODIFIER NOTRE « CARTE MENTALE » POUR GAGNER LA GUERRE DES TALENTS !
Le document de l’APEC fait ressortir un bien « triste paradoxe » sur lequel nous avons toutefois, en tant qu’intermédiaire et conseil autour de l’emploi une magnifique carte à jouer ! Les intentions d’embauches se concentrent à 76% sur des Talents ayant entre 0 et 10 ans d’expérience professionnelle …
Nous sommes d’accord: les employeurs ne pourront pas recruter dans 3/4 des cas ce type de candidats (tout simplement car ce n’est pas possible… « concrètement » !) mais c’est une bonne nouvelle car ce n’est pas la « Réalité » de ce qu’ils recherchent ! Quand ils évoquent un nombre d’années d’expérience, ce sont leurs stéréotypes qui parlent pour eux, pas la réalité de leurs enjeux en termes de compétences, aptitudes et motivations nécessaires à la réussite dans la Fonction et dans l’entreprise cible …
Et c’est ici que notre « OUVERTURE » sur d’autres profils (potentiellement plus « séniors » ou candidats avec des compétences transférables par exemple…) et notre « EXPERTISE » sur le marché de l’emploi en règle générale (afin de faire prendre conscience à nos clients qu’à tous rechercher les mêmes profils, ils auto-alimentent la Guerre des talents et font donc de la « podologie balistique » – oui, oui ils se tirent une balle dans le pied ! 👍😁) doivent nous servir pour nous démarquer de la concurrence :
NOUS DEVONS REPENSER NOS PRATIQUES ET CREER DES OUTILS NOUS PERMETTANT DE TROUVER DES TALENTS LA OU NOS CLIENTS NE PENSENT PAS A CHERCHER …
Un moyen pour nous tous membres du CCT de naviguer sur un « Océan Bleu » ? Alors, on en profite pour prendre le Large… Ensemble 😉 ?!
Prochaine rencontre le 11 avril avec un atelier « LinkedIn » ! Encore un bon moment de partage de belles astuces en perspective nous permettant d’échanger entre professionnels du recrutement nos meilleures pratiques et exploiter plus efficacement ce formidable vivier de talents !